Vous jouez assis ? Inclinez votre siège vers l’avant

Si vous jouez ou répétez assis pendant de longues heures et que vous souffrez du dos, le coupable est peut-être… votre chaise. Elle mérite en tout cas que vous vous intéressiez à elle : la plupart des modèles qu’on trouve à la maison, en conservatoire et même en orchestre ne répondent pas aux contraintes physiologiques du dos.

 Deux cales de bois sous les pieds arrière

En particulier, elles ont une assise plate, voire inclinée vers l’arrière (de type siège baquet) alors qu’il faudrait au contraire une assise légèrement inclinée vers l’avant.

Vous pouvez tester cette position en glissant deux cales en bois de deux à trois centimètres sous les pieds arrière de votre siège. Faites-le un jour où vous ne vous sentez « pas confortable », où les muscles du dos vous tracassent : vous verrez tout de suite si vous êtes mieux installé. Beaucoup de mes stagiaires ont été très surpris de la différence de sensation quand nous avons tenté l’expérience en formation.

Si vous voulez comprendre pourquoi cette position vers l’avant est préférable, je vous invite à lire l’article rédigé par une équipe scientifique grenobloise.

Ces chercheurs ont évalué la pression entre disques vertébraux au niveau des trois derniers disques lombaires (bas du dos) dans différentes positions. Surprise : ce n’est pas quand nous sommes debout que nous « chargeons » le plus le dos, mais en position assise.

« Effondré » dans la chaise, le pire pour votre dos

Si vous êtes debout, la charge supportée par ces disques est d’environ 100% du poids du corps. Si vous êtes assis bien droit (angle de 90° entre le tronc et les hanches), regard à l’horizontale, cette charge passe à 140% du poids du corps. Vous êtes « effondré » en arrière au fond de votre chaise, dos plaqué au dossier ? Cette fois, c’est 185% à 250% du poids du corps que vous faites supporter à vos malheureux disques intervertébraux.

Conclusion des chercheurs : « Il apparaît évident que la station assise de travail peut être considérablement améliorée par l’inclinaison antérieure (vers l’avant) de l’assise du siège. »

En école de musique, la plupart des chaises favorisent une position "effondrée", à l'inverse du tonus de posture que doit rechercher le musicienPour être complet sur les chaises, il faudrait parler aussi de leur hauteur et de la distance entre l’assise et le dossier. J’y reviendrai dans un prochain billet. Mais n’attendez pas pour jeter un coup d’œil plus aiguisé sur les chaises qui vous entourent. Peut-être tomberez-vous sur le modèle ci-contre, que j’ai vu dans d’innombrables écoles de musique : difficile de faire mieux pour favoriser la position effondrée.

Une réflexion au sujet de « Vous jouez assis ? Inclinez votre siège vers l’avant »

  1. Bonjour,votre étude m’intéresse beaucoup car je suis membre du chsct de l’orchestre symphonique de Bretagne,je cherche un modèle de chaise adaptée à notre métier,qui soit confortable et empilable,qui puisse convenir au plus grand nombre de mes collègues.j’ai consulté plusieurs sites bien sûr,mais sans essayer c’est prendre un risque.merci d’avance pour votre réponse.Mme Carbonnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *