Un kinésithérapeute dans un orchestre : indispensable!

Comme les sportifs de haut niveau, les musiciens d’orchestre ont besoin de l’aide d’un kiné, c’est incontournable. Mais quel est son rôle ? On imagine volontiers sa mission : soigner les douleurs et petites blessures, et détendre les artistes après un travail ardu. En coulisse, la réalité est toute autre!

Plus que soigner, le kinésithérapeute d’orchestre a un rôle essentiel de prévention. C’est sa première vocation. Et si en plus, il avait en plus un rôle sur les capacités d’interprétation et sur le plaisir de jouer que chaque musicien souhaite toujours perfectionner ?

La prévention : un engagement efficace

J’ai la chance de mener une action sur le long terme auprès de deux grands orchestres Français. Dès le départ, la mission était claire : la prévention des troubles musculo-squelettiques et autres pathologies. Et ça fonctionne : le nombre de pathologies a diminué, et les traitements et résolutions de celles qui apparaissent sont moins longs. L’éducation des gestes et postures adéquats, l’explication minutieuse des erreurs créatrices de tensions, permettent aux musiciens  d’adopter des comportements plus respectueux de leur fonctionnement corporel.

La musicalité : l’objectif d’une vie

Tout musicien a une obsession : améliorer sans cesse la qualité du son qu’il est capable de produire. Il est ainsi capable de grands efforts pour gagner en musicalité. La connaissance parfaite de ses points d’appui, la culture de la juste tension au juste endroit, l’utilisation judicieuse de ses gestes, vont lui permettre cette amélioration. En apprenant au musicien à ne pas se faire mal, le kinésithérapeute va aussi lui permettre de parfaire son dessein.

Le plaisir de jouer : une motivation incontournable

La plupart des musiciens professionnels ont choisi ce métier par passion. Nourrir cette passion n’est pas confortable tous les jours. Les musiciens me le disent : le plaisir corporel à l’instrument contribue à entretenir ou raviver la flamme. Apprendre à mieux se servir de son corps entretient le plaisir de jouer. Il serait dommage de s’en priver!

 

2 réflexions au sujet de « Un kinésithérapeute dans un orchestre : indispensable! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *