Tendinite du musicien : les bains écossais peuvent vous soulager

Vous êtes musicien et vous souffrez d’un début de tendinite ? Les bains écossais peuvent vous soulager (j’ai bien dit vous « soulager », pas vous guérir !), car ils facilitent l’évacuation des produits toxiques qui créent l’inflammation de votre tendon. Je les ai conseillés souvent à des patients et la plupart ont constaté que la douleur régressait. Alors, pourquoi ne pas essayer ?

En pratique, comment faire ?

Préparez deux bassines d’eau assez grandes pour y tremper la totalité de la zone douloureuse ; chez le musicien, il s’agit souvent du coude ou de l’avant-bras.

Remplissez une bassine avec de l’eau à 15 degrés environ, l’autre avec de l’eau à 38 ou 39 degrés (température d’un bain bien chaud).

Puis plongez successivement la zone douloureuse (pour les tendinites du coudes, il est nécessaire de plonger tout l’avant-bras) dans l’une et l’autre bassine, pendant un quart d’heure : 30 secondes dans l’eau froide, une minute dans l’eau chaude, 30 secondes dans l’eau froide et ainsi de suite. Vous pouvez faire durer un peu plus d’un côté ou de l’autre (par exemple 50 secondes dans l’eau froide) si vous vous y sentez mieux.

Pratiquez les bains écossais 2 à 3 fois par jour. Si votre emploi du temps est trop serré, faites-les une seule fois, le soir, juste avant de vous coucher : vos muscles continueront à se détendre et à se « reconstituer » pendant toute la nuit.

Pourquoi ça soulage ?

Dans l’eau froide, vos vaisseaux se contractent. Dans l’eau chaude, ils se dilatent. Autrement dit, ils fonctionnent comme une pompe et stimulent ainsi la circulation de sang chargé en oxygène. Celui-ci va « nettoyer » les tendons en accélérant l’évacuation des produits toxiques à l’origine de l’inflammation et de la douleur.

Il faut donc pratiquer les bains écossais après avoir joué, et non pas avant.

Je sais que certains musiciens acharnés au travail auront envie de ne pas suivre ce conseil. Ils raisonneront ainsi : « mon problème, c’est que j’ai déjà trop mal pour jouer. Si je fais des bains écossais avant de m’y mettre, j’arriverai peut-être à assurer ma répétition ou mon concert. »

Je leur déconseille formellement d’agir ainsi : s’obstiner à travailler sur une tendinite déjà installée, c’est courir à la catastrophe.

Guérir une tendinite : une affaire de gestuelle

Si les bains écossais ne peuvent pas guérir une tendinite, c’est parce qu’ils ne traitent pas la cause. Derrière toute tendinite, il y a un geste inadapté qui fait souffrir le corps. Ça passe tant que le travail n’est pas trop intensif ou répétitif. Ça casse quand le rythme s’accélère avant un examen, un concours, une série de concerts.

Les bains écossais vous aideront à réduire l’inflammation. Mais si le geste qui crée cette inflammation est toujours en place, vous ne guérirez pas. Tout comme un bon antalgique apaise temporairement les rages de dents mais ne soigne pas les caries.

J’aurai l’occasion de revenir sur le traitement de fond  des tendinites dans un prochain billet. En attendant, si vous souffrez, ne vous privez pas du plaisir des bains écossais : ceux qui les pratiquent n’en disent que du bien !

11 réflexions au sujet de « Tendinite du musicien : les bains écossais peuvent vous soulager »

  1. Je tiens à vous informer qu’il existe un cabinet à Paris spécialisé dans le traitement naturel des tendinites. Il est ostéopathe spécialisé dans les tendinites, il s’occupe également des danseuses et des musiciens de l’Opéra de Paris.

  2. Bonjour,
    Je cherche un kiné pour musiciens à Toulouse. En connaissez-vous? J’ai une tendinite à l’épaule et je joue de la flûte à bec.
    Merci beaucoup de votre réponse.

    • bonjour Rose-Marie,
      pour trouver un thérapeute formé spécifiquement aux techniques de rééducation des gestes et postures des musiciens je vous conseille de consulter le site de Marie-Christine Mathieu: intelligencedumouvement.fr
      vous y trouverez un annuaire ou sont référencés toutes les personnes formées.
      Arnaud Creusot, kinésithérapeute des musiciens.

  3. Bonjour,
    ma fille se plaint de douleurs au pouce après la pratique de son instrument (violon alto).
    Après 15 jours d’arrêt la douleur est toujours présente, les médecins ne trouvent rien et préconisent du repos.
    Ma fille étant au conservatoire de Pau en CHAM et ayant beaucoup d ‘échéances pourriez vous m ‘indiquez les médecins et Kinés spécialistes dans les pathologies des musiciens les plus proches des Pyrénées atlantique (PAU 64000).

    Cordialement

    Mr SAENZ

  4. Bonjour. J’habite Paris . Je suis altiste et j’ai une tendinite à l’épaule gauche. En attendant de réels soins je voudrais essayer les douches écossaises. Mais je ne peux pas tremper mon epaule dans une bassine ! Que pensez-vous de ces coussins qu’on peut soit réfrigérer soit chauffer ? Avec un de chaque en alternance, obtiendrai-je le même résultat ? Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *