Pianistes : n’oubliez pas votre corps!

« J’ai eu de merveilleux professeurs de piano, qui m’ont apporté beaucoup, et je ne saurais les remercier assez. Mais il est un domaine, la biomécanique, où leur savoir ne suffisait pas, même si certains avaient de géniales intuitions dans ce sens.

Comme beaucoup de pianistes, je m’étais fait à l’idée qu’à force de travail et de sueur je progresserais. Il ne m’était pas particulièrement venu à l’esprit que la répétition ne réglait pas les problèmes, mais avait plutôt tendance à les enraciner. Lire la suite