Trompette et cuivres : on laisse tomber le masque !

Comment épargner ses lèvres quand on joue de la trompette ou d’un autre cuivre, sachant qu’ils exigent de la puissance et du débit d’air et sollicitent violemment les lèvres ? En effectuant le travail respiratoire à partir des muscles de la respiration, plutôt qu’au niveau du fameux « masque ». Lire la suite