Flûte, cor, basson, violon et alto : un point commun ?

Si vous observez un de ces instrumentistes, il y a de fortes chances pour que vous puissiez voir un net déséquilibre entre les 2 épaules. L’épaule droite est nettement en arrière par rapport à l’épaule gauche, parfois plus haute, le plus souvent plus basse. Cet état de fait n’est pas sans conséquences et peut être facilement compensé….

Ces instruments ont un point commun : ils ne se portent pas de façon symétrique, et imposent un appui buccal ou mentonnier provoquant un point fixe haut. Cette asymétrie, qui se compense le plus souvent au niveau des mains et des épaules, devrait, dans la réalité, se construire au niveau de la tête et du cou.  Lire la suite

Muscles de postures, muscles dynamiques : tout est utile pour la musique

Pour tout mouvement, il faut un point fixe. Que ferait le couteau, sans la fourchette pour immobiliser le morceau de viande ? Ainsi, tout mouvement se construit à partir d’un point fixe qui sert d’appui à un déplacement.

Le corps respecte ce principe mécanique : nous construisons nos postures, c’est à dire les points fixes sur lesquels s’appuient nos gestes, grâce à des muscles dits posturaux; ils ont le rôle de la fourchette qui immobilise le morceau à couper. Nous réalisons nos gestes, c’est à dire nos déplacements, grâce aux muscles dynamiques; ils assurent le mouvement proprement dit, celui du couteau. Lire la suite

Académie des Arcs : les kinés étaient du festival

Vous cherchez des thérapeutes spécialisés, capables de traiter vos douleurs (tendinites, douleurs de dos, fourmillements …) et de vous faire travailler à l’instrument en sécurité ? 14 kinés d’horizons variés se sont formés à la rééducation et au travail spécialisé avec les musiciens .

Théorie le matin, consultations l’après-midi, concerts le soir, ce fut intense et enrichissant. De très belles rencontres d’artistes, des passions qui jaillissent, beaucoup de coeur à l’ouvrage. Lire la suite