Un kinésithérapeute dans un orchestre : indispensable!

Comme les sportifs de haut niveau, les musiciens d’orchestre ont besoin de l’aide d’un kiné, c’est incontournable. Mais quel est son rôle ? On imagine volontiers sa mission : soigner les douleurs et petites blessures, et détendre les artistes après un travail ardu. En coulisse, la réalité est toute autre!

Plus que soigner, le kinésithérapeute d’orchestre a un rôle essentiel de prévention. C’est sa première vocation. Et si en plus, il avait en plus un rôle sur les capacités d’interprétation et sur le plaisir de jouer que chaque musicien souhaite toujours perfectionner ? Lire la suite

Muscles de postures, muscles dynamiques : tout est utile pour la musique

Pour tout mouvement, il faut un point fixe. Que ferait le couteau, sans la fourchette pour immobiliser le morceau de viande ? Ainsi, tout mouvement se construit à partir d’un point fixe qui sert d’appui à un déplacement.

Le corps respecte ce principe mécanique : nous construisons nos postures, c’est à dire les points fixes sur lesquels s’appuient nos gestes, grâce à des muscles dits posturaux; ils ont le rôle de la fourchette qui immobilise le morceau à couper. Nous réalisons nos gestes, c’est à dire nos déplacements, grâce aux muscles dynamiques; ils assurent le mouvement proprement dit, celui du couteau. Lire la suite

Respiration du musicien : essayez l’application gratuite Respirelax

Vous voulez canaliser votre trac avant une prestation ou tout simplement, vous mettre en condition ?  Vous jouez d’un instrument à vent et vous vous sentez fatigué après les répétitions ? Vous cherchez plus simplement à vous détendre ou à évacuer une émotion négative ?

Je vous conseille alors, si vous avez un iphone ou un ipad, de télécharger l’application gratuite Respirelax, développée avec des médecins Lire la suite

Trac du musicien : 10 idées reçues à combattre

1. Un bon musicien n’a pas le trac

Se mettre ce genre d’idées en tête vous incite à masquer votre trac pour ne pas qu’il se voie : vous avez peur de montrer votre peur et vous entrez dans un cercle vicieux. Evitez de vous mettre encore plus la pression : acceptez votre  tract. Et pensez à Jacques Brel, cet immense interprète, qui était malade avant chaque concert : même les meilleurs ont le  trac.

2. Le trac, ça passe avec les années

J’accompagne des musiciens chevronnés qui jouent en orchestre symphonique depuis plus de 20 ans et ils ont le trac, eux aussi. Lire la suite

Quelques clés pour observer la posture de vos élèves

Vous êtes évidemment attentif au son de vos élèves, à leur interprétation, à leur façon de tenir l’instrument. Mais vous arrive-t-il d’observer leur posture ? J’y consacre beaucoup de temps dans mes formations pour professeurs et je vous propose de découvrir cette démarche. Lire la suite

Trac du musicien : les 15 – 20 ans montrent l’exemple

J’ai eu la chance de vivre une expérience passionnante : animer une formation sur le thème du trac pour de jeunes musiciens (15-20 ans en moyenne) engagés dans un parcours professionnalisant. Contrairement à beaucoup de leurs aînés, ils n’estiment pas que « si tu as le trac, tu n’es pas bon » : ils l’assument ! Lire la suite

Violoncellistes : rester en mouvement malgré la pique

Pour le violoncelliste, la pique est à la fois un confort (pas d’instrument à porter) et un piège : elle crée un point fixe qui peut contribuer à figer la position, d’autant que le musicien s’appuie sur la partie supérieure de la caisse. Pour bien jouer sans souffrir de douleurs du dos (pathologie n°1 pour le violoncelle), il faut apprendre à « bouger » autour de l’instrument. Lire la suite